Calorifugeage des tuyaux : obtenir un devis gratuit

travaux-de-calorifugeage
Travaux de rénovation énergétique : comment financer ses travaux de calorifugeage ?
février 14, 2019
economies-d-energie-travaux
Économies d’énergie : quels sont les travaux à priviliégier
février 15, 2019
calorifugeage-des-tuyaux

Le calorifugeage est peu connu mais vous permet de faire quelques économies d’énergie dans une maison, un bâtiment collectif ou industriel. Mais attention à bien suivre les démarches nécessaires avant les travaux.

En quoi consiste le calorifugeage ?

Très peu connu par les particuliers, le calorifugeage fait pourtant partie des travaux qui permettent de réaliser de grosses économies d’énergie dans la maison ou dans un immeuble collectif. Lors d’une rénovation énergétique, vous avez tout intérêt à prendre en compte le calorifugeage pour bénéficier d’un plus grand confort de vie.

Le calorifugeage consiste à isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire pour éviter les déperditions de chaleur. En sortant de la chaudière, l’eau est à une température d’environ 55°C mais elle peut perdre jusqu’à 10°C quand elle circule dans des tuyaux qui passent par des pièces peu chauffées. Pour éviter ce problème, on procède alors à l’isolation des tuyaux d’eau chaude sanitaire.

Vous devez respecter certaines conditions et suivre scrupuleusement les démarches pour bénéficier d’une prise en charge de vos travaux. Certains organismes comme www.moncalorifugeagegratuit.fr facilitent les démarches en vous mettant en relation avec différents prestataires qualifiés si vous souhaitez réaliser un calorifugeage de vos tuyaux.

Le calorifugeage peut-il être pris en charge ?

Comme tous les travaux d’isolation qui permettent de réduire la facture énergétique, le calorifugeage des tuyaux peut être pris en charge par différentes aides financières. Tout particulier ou professionnel qui souhaite réaliser des travaux d’isolation comme le calorifugeage peut par exemple bénéficier des avantages fiscaux comme la TVA réduite ou le crédit d’impôt. Ces dispositifs sont accessibles quel que soit votre statut fiscal. Si vous êtes un ménage non imposable, vous pouvez quand même en bénéficier.

Si vous vivez dans un immeuble collectif, vous pouvez aussi bénéficier de travaux entièrement gratuits grâce à la prime énergie. De tels travaux n’ont pas besoin d’être votés en assemblée générale et les copropriétaires n’ont pas besoin de débourser un centime pour débuter le calorifugeage. Vous pouvez vous renseigner auprès de différents organismes pour bénéficier de ce dispositif.

Si vous êtes un ménage aux revenus modestes à très modestes, vous pouvez également demander à bénéficier des aides de l’ANAH (agence nationale de l’habitat). Dans ce cas, il est conseillé de réaliser des travaux d’envergure et pas seulement le calorifugeage. L’ANAH peut financer environ 50% de votre rénovation mais vous devez respecter certaines conditions après les travaux.

Comment se déroulent les travaux ?

Le calorifugeage vous permet de faire des économies d énergie mais il est important de bien respecter toutes les étapes de prise en charge pour bénéficier d’une isolation performante. Avant de signer le moindre devis, vous devez contacter les différents organismes qui peuvent vous apporter une aide financière puis signer un devis avec un artisan RGE. Ce label garantit que votre isolation sera suffisante et est une condition absolue pour obtenir un financement.

Une fois que le devis est établi et signé, l’artisan peut commencer les travaux. Il s’agit simplement de placer des rouleaux d’isolant autour des tuyaux puis de terminer le travail en plaçant un tube de PVC autour de l’isolant. Ce tube permet d’assurer un fini esthétique satisfaisant mais empêche également la dégradation de l’isolant au fil des années.

Dans une maison, les travaux peuvent prendre quelques heures à peine mais ils sont plus conséquents dans un immeuble collectif. N’hésitez pas à vous renseigner sur la durée avant de signer un devis.