Comment déterminer le prix de l’intervention d’un électricien ?

Isolation extérieure ou intérieure
Comment améliorer l’isolation de sa maison ?
octobre 1, 2019
Dépannages de plomberie et travaux divers
Dépannages de plomberie et travaux divers : trouver un spécialiste en Île de France
octobre 2, 2019
Electricien à Paris pas cher

Un électricien est un professionnel très sollicité, quelle que soit la région, notamment à cause de l’importance de ses interventions pour garantir le bien-être dans un domicile. Compte-tenu de ces facteurs, il est bien normal de se demander combien coûte l’intervention d’un électricien ? A cette question, difficile de donner une position tranchée. De fait, bénéficier des services d’un électricien pas cher intègre plusieurs facteurs. Le tarif électricien applicable sera donc fonction de ces facteurs.

Les facteurs à considérer

Pour connaître de façon approximative ou précise le prix d’électricien, il convient de considérer un certain nombre de facteurs. Le tarif électricien dépend de divers paramètres qui pèsent lourd dans la balance et déterminent l’opportunité ou non de faire intervenir un professionnel de l’électricité. Au nombre de ces importantes modalités, figurent :

  • La nature des travaux à réaliser
  • La situation géographique
  • La taille de l’entreprise
  • L’expérience de l’électricien

Pour bénéficier de l’intervention d’un électricien pas cher, tout dépend de la nature des travaux à réaliser. Le coût est plus ou moins élevé selon que l’artisan ait à réaliser des travaux de grande ampleur. Par exemple, une remise aux normes ou une rénovation ne coûtera pas la même somme qu’un ajout de prises. C’est dire que plus les travaux à réaliser sont importants et techniques, plus ils reviendront chers.

Pour ce qui est de la situation géographique, on considère qu’un électricien en région parisienne sera naturellement plus cher qu’un autre dans une région moins bien située. Un électricien à Paris pas cher est tout de même possible à trouver, à condition de s’orienter vers un professionnel qui applique classiquement des tarifs bas. Là encore, l’ampleur des travaux va peser. Parlant de la taille de l’entreprise, le prix d’électricien sera plus cher si l’entreprise emploie plusieurs salariés. Sur www.etablissements-laroche.fr, se trouvent quelques propositions de tarifs.

Les tarifs moyens des électriciens par heure

Combien coûte l’intervention d’un électricien ? En moyenne entre 35 et 45 euros hors-taxes par heure. A ce coût moyen, il faut ajouter la TVA qui est de 20% pour un logement neuf et de 10% pour un logement de plus de 2 ans. Il faut par ailleurs compter le prix du déplacement qui est généralement compris entre 20 euros et 40 euros.

En outre, il convient de prendre en compte le fait que l’électricien peut facturer les pièces au-delà du prix standard. En règle générale, il y a une marge de 30 à 40% de plus sur le prix public pour chaque pièce utilisée. De même est-il déconseillé de faire appel à un électricien la nuit ; autrement, le tarif standard peut être multiplié par deux, voire par trois. Il en va de même la nuit. Ainsi, un électricien à Paris pas cher la nuit ou en week-end, ça peut faire saigner les poches ! Il est recommandé pour cela d’initier toute intervention en semaine, idéalement avant vendredi, et en journée. Dans le cas contraire, il faudra envisager un tarif d’électricien beaucoup plus cher que ce qui se fait habituellement.

Dans tous les cas, il est conseillé de faire toute estimation de tarifs en considérant le prix TTC des électriciens.

Le tarif forfaitaire

Le calcul de coût au taux horaire n’est pas la seule option envisageable pour solliciter l’intervention d’un électricien. Il existe des professionnels qui appliquent des forfaits en fonction du type de travaux à réaliser. Certains forfaits sont par exemple estimés au m². Dans ces conditions, il suffit de déterminer la surface que couvrent les travaux, pour ensuite obtenir leur coût.

Pour une pose de compteur par exemple, il est possible de prévoir jusqu’à 250 euros hors-taxes, pendant que pour l’installation d’un tableau électrique, le forfait peut être estimé à 900 euros hors-taxes en moyenne. Pendant ce temps, la pose de chauffage électrique et la pose de disjoncteur différentiel peuvent coûter en moyenne respectivement 200 euros et 300 euros hors-taxes, alors que l’installation d’un câblage électrique coûtera 239 euros hors-taxes.

Tenant compte de tous ces forfaits, il va sans dire que le recours à un électricien pas cher dépend avant tout des travaux à réaliser et de l’ampleur desdits travaux. Bien évidemment, la région dans laquelle vous vous trouvez compte aussi pour beaucoup.