Travaux de construction : quels supports d’étanchéité utiliser ?

Bois de chauffage
Bois de chauffage : s’approvisionner en ligne
août 20, 2019
Dépannage et travaux de plomberie
Dépannage et travaux de plomberie à Paris
septembre 5, 2019
quels supports d'étanchéité utiliser

Les bacs supports d’étanchéité permettent de créer des toits étanchés. Pour pouvoir être accommodés aux diverses portées et charges, ils existent en diverses hauteurs. Les bacs supports d’étanchéité sont autant mis en vente avec différents types de perçages (total, en plage ou en âme). Et une finition teintée existe en sous-face.

Le bac support d’étanchéité dit « économique »

Ce type de bac support d’étanchéité en acier longue portée est fait notamment pour une installation directe sur les principaux éléments structurels comme les péristyles. Il a généralement une hauteur de 165 mm, donnant la possibilité de parcourir des portées de 7,30 m, avec le plus faible calibre d’acier, et jusqu’à 9,05 m pour le calibre d’acier le plus dense. En écartant les sous-structures spécifiques comme les pannes, ce modèle économique est utilisé dans la construction de toitures « rentables » et « efficaces », avec un processus d’établissement véloce, ajusté à différents types de maisons. Ce bac support d’étanchéité offre une conception de toiture maniable. C’est la raison pour laquelle il est dit « économique ». Avec lui, en effet, il n’est pas nécessaire d’utiliser, dans la construction, de sous-structure. De plus, il est convenable à toutes les options d’étanchéité de la toiture et de l’isolation. Il permet autant d’avoir un large choix de revêtements organiques et métalliques.

Quelles sont les différentes sortes d’étanchéité de toiture ?

L’étanchéité de votre toiture doit dépendre du type de cette dernière (arrondi, terrasse, en pente…). Et c’est en fonction de cela que va être choisi le produit d’étanchéité : bitume, à base de résine, en membrane PVC, EPDM et dalle sur plot. Le support d’étancheité à base de bitume en caoutchouc synthétique peut être établi sur des supports isolant, acier, béton ou bois, chez une construction neuve ou dans des travaux de rénovation. L’étanchéité fluide à base de résine, elle, est faite pour les toitures classiques. Les résines permettent d’avoir un tégument de consistance régulière et continue. Elles rendent votre toit étanche, de par la constitution d’une membrane constante, collante et qui résiste au craquèlement, après polymérisation. L’étanchéité PV, pouvant supporter les vents, même les plus forts, est conçue pour les toitures plates. L’étanchéité EPDM est conçue à base d’un tégument monocouche simulé, constitué d’éthylène propylène. Elle est réalisée sur-mesure et s’établit sur une seule pièce. L’EPDM n’exhale pas de matières toxiques et permet de bénéficier d’une parfaite résistance aux UV et à l’ozone. Le revêtement par dalle (sur plot), quant à lui, offre une étanchéité durable et bénéficie d’un entretien facile. Son amarrage s’effectue sur des plots plastiques.

Les différentes fixations de bac support d’étanchéité

Pour la fixation de votre bac support d’étanchéité, vous avez la vis P5 Ø 6, 3 x 22 mm, TH autoforeuse (autoperçeuse) utilisée pour l’amarrage de bac support d’étanchéité en creux d’onde sur pannes en métal et dont le calibre est de 1,5 à 5 mm. Vous avez également la vis P13 Ø 6,3 x 35 mm, autoforeuse (autoperçeuse), toujours pour l’amarrage de bac support d’étanchéité en creux d’onde sur pannes en métal d’un calibre de 5 à 13 mm, cette fois-ci. Il y a autant la vis P1 Ø 6,3 x 55 mm, TH autoforeuse (autoperçeuse). Celle-ci, par contre, est employée pour fixer les bacs suppport d’étanchéité, sans pré-perforation, en creux d’onde sur pannes, non en métal, mais bois, sans oublier la vis Ø 6,3 x 55 mm autotaraudeuse TH, pour l’ancrage de bacs support d’étanchéité en creux d’onde sur pannes en bois également. Enfin, il y a la vis P1 à aiguille sursise, TH autoforeuse (autoperçeuse), employé pour la couture de tôles de 0.63, 0.75 ou 1 mm d’épaisseur.