Travaux de rénovation énergétique : comment financer ses travaux de calorifugeage ?

Travaux prime energie
Travaux de maison : comment obtenir la prime énergie ?
février 12, 2019
calorifugeage-des-tuyaux
Calorifugeage des tuyaux : obtenir un devis gratuit
février 14, 2019
travaux-de-calorifugeage

Le calorifugeage fait partie des travaux qui ont un impact positif sur la performance thermique de votre logement mais auxquels on ne pense pas souvent. Souvent rapide à mettre en place, cette opération peut être financée grâce à de nombreuses aides mises en place par l’État et d’autres organismes.

Financer grâce au crédit d’impôt

Le crédit d’impôt développement durable est une bonne façon de réduire la facture des travaux de calorifugeage. Ce dispositif mis en place par l’État dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique vous permet de déduire un certain pourcentage (entre 15 et 30 %) de vos travaux de rénovation énergétique sur le montant de votre impôt sur le revenu. Tous les ménages peuvent bénéficier de ce dispositif fiscal, qu’ils soient imposables ou non. Votre impôt sur le revenu baissera et si vous êtes non imposable, l’État vous reversera la somme du crédit d’impôt pour forme pécuniaire.

De nombreux travaux sont éligibles au CITE, notamment les travaux de calorifugeage. Si vous voulez faciliter les démarches pour en bénéficier, cliquez ici. Votre logement doit avoir été achevé depuis plus de deux ans et le montant maximum du CITE est de 8000 euros pour une personne seule et 16000 euros pour un couple, majoré de 400 euros par personne à charge.

Les certificats d’économies d’énergie

Pour encourager la performance énergétique, l’État a demandé aux fournisseurs d’énergie d’inciter leurs clients à réaliser des travaux de rénovation thermique par le biais d’une aide financière. Cette aide est plus communément appelée « prime énergie » et vous pouvez en bénéficier dans le cadre de travaux de calorifugeage. Avant de signer le moindre devis, vous devez démarcher plusieurs fournisseurs d’énergie pour trouver l’offre qui vous convient le mieux car toutes les primes énergie ne sont pas versées de la même façon : certaines entreprises choisissent une prime pécuniaire quand d’autres privilégient des bons d’achat en magasin ou une réduction de la facture énergétique.

Pour faciliter vos démarches, certains organismes peuvent vous mettre en relation avec des artisans agréés et des fournisseurs d’énergie. Ce dispositif a pour but de vous faire gagner du temps et de répondre à tous les critères d’éligibilité. Il est particulièrement recommandé si vous vivez dans un immeuble collectif et devez effectuer un calorifugeage dans les parties communes. Dans cette situation, les copropriétaires n’ont souvent rien à avancer et tout est pris en charge.

Faire un prêt pour les travaux

Si malgré la prise en charge des travaux, vous devez faire un prêt, il existe un dispositif qui vous permet d’emprunter l’argent nécessaire à vos travaux sans payer d’intérêts sur la durée totale du crédit. L’éco PTZ, ou éco prêt à taux zéro, est un emprunt contracté auprès d’un établissement financier sous certaines conditions, la première d’entre elles étant son utilisation pour des travaux énergétiques uniquement.

Pour pouvoir bénéficier d’un éco PTZ, votre bâtiment doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990 et vous devez l’occuper au titre de votre résidence principale. La somme varie en fonction du nombre de travaux à effectuer mais vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 30 000 euros à rembourser en 15 ans maximum pour les travaux les plus lourds.

Attention, l’éco prêt à taux zéro répond à des conditions strictes d’utilisation. Vous ne devez en aucun cas l’utiliser pour transformer votre résidence principale en local commercial, location saisonnière ou résidence secondaire. En cas de non-respect, l’établissement financier vous demandera le remboursement de l’intégralité du prêt.