Quelles subventions pour la rénovation intérieure ?

Publié le : 26 octobre 20206 mins de lecture

Les travaux de rénovation sont généralement travail délicat et doivent être négociés avec souplesse. La partie technique des travaux peut entraîner certaines complexités mais le plus gros obstacle que rencontre la plupart des individus se situe en amont. Tout projet de rénovation nécessite une préparation budgétaire et parfois le budget peut rapidement atteindre une grosse somme d’argent. L’équipement est cher et si vous installez une solution haute performance, les coûts se transformeront en un mur impénétrable.

Comment fonctionne la recherche de subvention ?

La technique de recherche de subventions est très importante. Il existe deux sortes de missions dans ce domaine : l’ingénierie financière et l’assistance à la gestion de projet. Ils ne se produiront pas en même temps dans votre projet. L’ingénierie financière peut être réalisée après l’audit énergétique. Une fois la tâche d’ingénierie financière terminée, la tâche d’assistance à la gestion de projet peut commencer. En déléguant ces tâches à des professionnels de subvention, vous pouvez simplifier l’avancement de la renovation batiment en réduisant les charges administratives, en limitant les heures de fonctionnement et en limitant le nombre de contacts.

Le dernier point est l’aspect essentiel du service que ces professionnels vous fournissent. Il convient de garder à l’esprit que lorsqu’un projet de rénovation de maison est voté et qu’un certain montant de subvention est annoncé, la subvention n’est valable que pour l’année en cours. Cependant, le système d’aides et de subventions se développe chaque année. Par conséquent, il est essentiel que les travaux soient votés et commencent la même année.

À explorer aussi : Guide en ligne sur les travaux de chauffage et climatisation de maison

Les divers aides et subventions pour les travaux

La diversité de l’aide financière tient du fait qu’elle peut répondre à des besoins distincts. La nature des travaux proposés déterminera le droit de fournir des subventions et des aides. Celles-ci sont complémentaires et nombreuses. Elles peuvent toucher des financements de projets en amont, des impôts (crédits d’impôts ou déduction fiscale TVA) ou le paiement direct de subventions d’ingénierie.

Il faut également tenir compte du fait que l’aide n’est pas toujours soumise à des conditions financières et peut être individuelle ou collective. Le système mis en place par le pays et par ses organisations telles que l’ANAH et l’ADEME est en cours de développement et ses conditions d’accès changent à plusieurs reprises. Il faut aussi rappeler que les méthodes efficaces dans une ville ou dans un département ne sont pas les mêmes partout en France. La différence réelle dépend de votre résidence.

Principales conditions d’obtention d’une subvention

Pour les propriétaires bailleurs ou propriétaires occupants, certaines conditions doivent être remplies pour pouvoir bénéficier d’une subvention sur un projet d’isolation thermique. Pour réaliser un audit énergétique, vous devez faire appel à des agences qui présentent des audits conformes aux attentes de l’ANAH et de l’ADEME. Il sera structuré de façon à être valable pour la durée du projet et ce pour le chef de projet qui l’utilisera comme base pour atteindre ses spécifications techniques ou pour obtenir une subvention. Si l’audit énergétique est réalisé par un diagnostiqueur qui ne travaille pas dans cette logique, cet audit ne correspond pas aux cahiers de charges de l’ANAH et de l’ADEME. De ce fait, votre subvention peut être refusée. Vous serez exposé à de nouveaux montants car toute une série de calculs devra être refaite.

Développer un projet de travail pour augmenter la performance énergétique définit une aide individuelle d’au moins 25% et d’une aide collective d’au moins 35%. Il faut savoir que les projets de rénovation des façades, y compris l’isolation des murs extérieurs, le remplacement du système de chauffage et la rénovation de la toiture, peuvent en général excéder à ce niveau de performance. Contrairement à l’aide collective, l’aide individuelle fait l’objet d’une enquête financière. Le système fait partie d’une série de mesures visant à éliminer la précarité énergétique et est spécifiquement destiné aux appartements avec des étiquettes énergétiques très faibles et à des coûts d’impayés élevés. Il existe également des aides personnelles qui n’ont pas fait l’objet de ces conditions de ressources.

Les subventions de l’ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) peut fournir des subventions pour les travaux de rénovation de vieilles maisons en fonction des conditions de ressources. Cette subvention à la rénovation intérieure d’une maison ancienne est exclusivement destinée aux propriétaires qui occupent ou louent sa résidence. Pour les propriétaires bailleurs, recevoir des subventions de l’ANAH est lié à la signature d’un contrat de location contrôlé sur 9 ans.

Le projet de subvention consiste à améliorer la sécurité, l’accessibilité et la performance énergétique d’une maison. Grâce à l’aide financière, ANAH peut financer jusqu’à la moitié des travaux selon l’ampleur des travaux et vous accompagner dans toutes les étapes du projet. Les plans correspondants sont notamment habités sain, habiter serein (rénovation confort et sécurité) et habiter mieux (rénovation énergétique), habiter facile (rénovation adaptée à l’âge et au handicap). La rénovation des maisons anciennes doit également être réalisée par des artisans labellisés RGE.

Plan du site