Recherche de fuites d’eau avec caméra thermique

Travaux de serrurerie et de vitrerie à Vichy
A qui confier vos travaux de serrurerie et de vitrerie à Vichy ?
janvier 27, 2020
Trouver un bon électricien dans l’Oise
Contacter un prestataire pour des travaux d’électricité dans l’Oise
février 4, 2020
caméra thermique

Vous soupçonnez une fuite d’eau à l’intérieur de vos murs ou à l’intérieur de votre plancher. Les canalisations encastrées de votre maison ou de votre appartement sont peut-être défectueuses. Pour éviter la prolifération des moisissures, des dégâts sur le bâti, comme une détérioration rapide et irrémédiable de l’isolant, ainsi qu’une explosion de votre facture d’eau, il est nécessaire d’effectuer une recherche des points d’humidité. La meilleure solution est alors l’utilisation de la caméra thermique capable de voir à travers les murs. Cet appareil de détection est également nommé caméra à infrarouge (IR).

Comment fonctionne une caméra thermique ?

La caméra thermique utilise le principe de la thermographie infrarouge, un principe permettant de voir à distance la température d’un corps solide ou d’un corps liquide.

Grâce à ce principe, la caméra détecte les fluides s’échappant des conduites d’eau, car ces fuites provoquent un changement de température dans l’isolation. Cette caméra fonctionne pour une détection à travers les murs mais également à travers le parquet, le carrelage, la moquette, le revêtement en pierre, pour détecter les fuites d’un chauffage au sol.

La caméra ne permet, toutefois, pas de voir derrière l’obstacle. Elle reproduit, en effet, uniquement les variations de chaleur, comme le fait un thermographe.

La caméra thermique, surtout celle de grande précision, est un appareil onéreux, dont les résultats sont difficiles à interpréter par un novice. Il est donc préférable de faire appel à une entreprise spécialisée dans la recherche des fuites dans une construction (maison, appartement, commerce, immeuble de bureaux…), comme degatdeseaux.paris.

Quels sont les différents types de caméra thermique ?

Deux grandes catégories de caméra pouvant servir de détecteur de fuite thermique sont disponibles sur le marché : la caméra avec un capteur infrarouge non refroidi et la caméra avec un capteur infrarouge refroidi.

La caméra à infrarouge non refroidi est une caméra équipée d’un capteur d’image ne nécessitant pas de refroidissement cryogénique. Elle fonctionne dans le spectre infrarouge à grande longueur d’onde (LWIR). Cette caméra est moins chère que la caméra avec un système de refroidissement. Mais, elle est moins précise.

En effet, les caméras thermiques refroidies sont les plus sensibles aux variations des émissions infrarouges, car un système refroidit la température du capteur. Ce sont donc les caméras les plus efficaces, pour trouver les micro-fuites d’eau difficilement détectables mais qui finissent par abimer l’isolation.

Lors du choix de la caméra, il faut également tenir compte du nombre de pixels, c’est-à-dire de la résolution de l’image, ainsi que le type de mise au point (automatique ou manuelle).

Avantages et déroulement d’une recherche de fuite par caméra thermique ?

La caméra thermique pour fuite d’eau a l’avantage de détecter une fuite d’eau rapidement, sans avoir besoin de démonter une cloison, de casser un mur ou de soulever un plancher. Il s’agit donc d’une méthode non destructive pour l’habitation. Le professionnel va voir précisément la localisation du sinistre et va connaitre l’ampleur du problème. Vous avez ainsi la certitude que l’ensemble des fuites a été trouvé. Une fois, la détection effectuée, le plombier va alors pouvoir vous proposer une solution réparatoire. L’inspection par caméra IR permet donc de gagner du temps et de faire des économies.

Le détecteur de fuite thermique va être passé le long des murs ou/et des sols. Une perte d’eau va se matérialiser par une surface plus sombre à l’intérieur du bâti, car la zone mouillée est en général plus froide que les zones sèches. Inversement, si la recherche de fuite se fait à l’extérieur de l’habitation, pour une fuite en toiture terrasse, par exemple, l’analyse doit tenir compte de différents paramètres. Ainsi, en été, à la fin d’une journée ensoleillée, la zone est en général plus claire, car l’eau a absorbé la chaleur du rayonnement solaire.